PORTRAITS

CELINE

Céline Sorigué is a born creator. She has always distinguished herself by her eccentric and homemade dress style. After studying at ESMOD and St Roch school, she launched Joli tambour, her clothing brand for children, before solely involving in the Haute Couture adventure.
As of 2005, Céline starts developing High Decoration projects as well as her own artistic world and she already signs some of her creations under the alias Céline Alexandre.

ALEXANDRE

Alexandre Leu is a child of Fashion. Born out of the cloth womb, he grew up surrounded by women with illustrious careers : his great-aunt Madam Ida Creation Director of Yves Saint Laurent, his grandmother Germaine Fayolle Head Seamstress at Christian Dior and, lastly, his mother founder of her own workshop. In turn, Alexandre would join the Haute Couture «Tailor» studio at Yves Saint Laurent.
LE CHAMP DES POSSIBLES :
UNE GÉNÉALOGIE KALÉIDOSCOPIQUE

REPERES

1974

Création de l’ATELIER DYNALE par Evelyne Leu,

spécialisé en peinture sur soie.

«L’ADN créatif de Céline Alexandre nourrit et se nourrit de l’exigence d’innovation et d’excellence du monde de la Haute Couture.»

1993

Céline Alexandre logo 2005

Reprise de l’ ATELIER DYNALE par Alexandre Leu, fils d’Evelyne, et par Céline Sorigué. L’association de ces deux talents créatifs ouvre une nouvelle ère innovatrice, l’atelier diversifie ses techniques et savoir-faire pour devenir un laboratoire de recherche D’Ennoblissement.

Leur métier d’ennoblisseur ne se définit que par l’infinité du champ des possibles qu’il offre à la création. Du concept à la matière les processus créatifs sont multiples et les palettes techniques mises au point élaborées spécifiquement pour chaque projet.

«Dans ce laboratoire de recherche créative, l’impossible devient possible, le ressenti devient objet tactile, l’idée devient univers… Ici, l’exception est la règle.»

1994

Céline Sorigué et Alexandre Leu signent leur première collaboration avec Gianfranco Ferré pour la collection Haute-Couture Printemps-Eté 1994 de Christian Dior.

Que ce soit à partir d’un thème d’une collection, d’une texture, d’une idée, d’une image, d’un concept ou d’un mot, chaque approche de recherche est unique. Cette démarche exige, outre la perfection inhérente aux métiers de la Haute Couture, une sensibilité et des affinités artistiques privilégiées avec les clients. Au sein de leur équipe pluri-disciplinaire ces magiciens des matières traduisent par leur talent et leurs idées les aspirations des Couturiers.

«De cette alichimie délicate et pluri-disciplinaire naissent des créations hybrides talentueuses, oeuvres d’expression éphémères mais immortelles qui fleurissent les podiums.»

Après plus de vingt ans d’expérience, ces apprentis sorciers ont élargi leur palette artistique en créant une griffe à leur prénoms : Céline Alexandre. Amoureux de la matière et des couleurs, inventeurs de tendances et d’univers, Céline Alexandre continuent de surprendre par une démesure à la mesure de leur talent : du sur-mesure aux oeuvres démesurées, des créations textiles aux oeuvres murales, leur espace de création s’étoffe et s’épanouit..

2005

La griffe Céline Alexandre est créée. Elle valide une démarche plasticienne et créative spécifiquement dédiée à l’univers de l’Art, du Design et de la Haute-Décoration.

«Leurs oeuvres plastiques bénéficient de leur savoir-faire d’ennoblisseurs mis au service de l’exploration de leur univers artistique.»